Il a plus d'un tour dans son sac : il peut tirer des gerbes d'eau du bout de ses doigts et planer dans les airs grâce à ses membranes dorsales. Il repère le point faible de l'ennemi grâce à sa membrane nictitante, puis il transperce sa cible en tirant des jets d'eau à Mach 3 du bout des doigts.

Eau

link